Paroisse Saint Emilien de Valence
Paroisse Saint Emilien de Valence


[ galerie ]

maître verrier THOMAS

Valence 1858

Notre-Dame vers 1960

ND autel de la Vierge

Histoire de Notre-Dame
 

I LE TEMPS DES FONDATIONS 1858—1868
En aôut 1858 Monseigneur LYONNET évêque de Valence demande au chanoine DIDELOT d’étudier la création d’une 3e paroisse (5000 âmes) à Valence en dehors des remparts (après St Apollinaire et St Jean) et l’en nomme titulaire.

La ville soutiendra ce projet. Les paroissiens iront d’abord à la chapelle du Refuge (le Bon Pasteur et futur Maison diocésaine) avant que l’église et le presbystère ne soient achevés dès octobre 1859 ainsi qu’une école en 1860.
Les travaux sont éxécutés par l’architecte Tracol puis par Pierre Bossan l’architecte de Fourvière.
En 1869 le chanoine Didelot vendra à la ville les trois bâtiments : église, presbytère et école.

II LE TEMPS DES AMENAGEMENTS 1869—1933
C’est d’abord le père BOUROULET (1869 - 1896) qui devint l’organisateur de la paroisse. On lui doit une grande partie de l’aménagement intérieur : le grand autel, table de communion, chaire aujourd’hui remplacés puis les voûtes, les colonnes en marbre, les vitraux du chœur, les boiseries, le meuble crédence, les fonds baptismaux, les peintures murales du chœur, le tambour, les chapelles : Saint-Paul, Sacré Cœur et celle de la Vierge ainsi que l’orgue Mader. Il acquiert aussi un terrain rue de Mulhouse où il fera construire une école.
Le chanoine BOULOUMOY (1896—1900) lui succède et décide que le clocher sera reconstruit et en 1897 Mgr COTTON bénit le clocher et les 4 cloches accompagné à l’orgue par Vincent d’Indy.
_ Le chanoine PILOZ (1901—1912) vécut les heures difficiles de la séparation de l’Eglise et de l’Etat en 1905 et en 1910 décide d’ouvrir une école de filles que dirigera
Mlle CHAMBOVET.
Le chanoine ARNAUD (1912—1933) quant à lui assure de grosses réparations grâce à de nombreux souscripteurs : restauration extérieure (toiture, peinture, éclairage) et extérieur avec l’ agrandissement de l’école Notre Dame ; en 1928 l’horloge rejoindra le clocher ; et le nom des 174 paroissiens victimes de la guerre de 1914 sera inscrit dans une chapelle ormentée d’une pieta.

III LES TEMPS « MODERNES » 1934 –1988

—>De cette période certains se souviennent du chanoine Eugène LEYDIER
(1934-1961) : il inaugura notamment la maison d’œuvre dans les locaux de la rue Fulton qui devait abriter les divers mouvements conformément aux consignes pontificales sur l’Action Catholique. Ce fut aussi là que se situera le cinéma « le Chalet ».
—>1954 construction de la chapelle du Charran inaugurée par Mgr URTASSUN en 1957.
—>1958 Mgr VIGNANCOUR fêtera le
centenaire de la paroisse au son de l’Alliance
Valentinoise.
—>Le chanoine Robert GLAS (1961-1967), Pierre FEROT (1967-1975), Maxime ROUET (1975-1977), André ARNAUD (1977-1988) et bien d’autres ...restent encore dans nos mémoires.
Le concile Vatican II (1965) marqua cette période ; la mise en lumière d’une Eglise peuple de Dieu inaugure bien des changements et déjà l’église se trouve transformée .

IV NOTRE TEMPS 1988—2008…
—>1988 : Alain PLANET (en 2004 évêque de Carcassonne ) devient curé modérateur de la paroisse ; Mgr MARCHAND convoque le synode sur le diocèse : les actes du synode vont être entre autres le point de départ des inter-paroisses ;
—>1995 la paroisse devient « inter-paroisse Ste Marie »
(Notre Dame/ ND du Charran et la Cathédrale) et
Pierre CHARIGNON prêtre modérateur (directeur de RCF 26 dès 1993 et Vicaire général en 2003 auprès de Mgr LAGLEIZE ).
—>2001 : nouvelle paroisse : « paroisse Saint Emilien »
(41 000ha) regroupant les communautés de Notre Dame/ ND du Charran, la Cathédrale, Ste Catherine, St Jean et Ste Thérèse
—> 2006 : inauguration de l’orgue Giroud qui vient en remplacement de l’orgue Mader ; il a été acquis par la ville de Valence et le Comité des Orgues de Notre-Dame aidé de nombreux souscripteurs.






  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP